Portrait d’une maman de quatre enfants précoces

Publié par Véronique Thoër le

Portrait d'une maman de quatre enfants précoces

Certains diront « quelle chance elle a d’avoir des enfants intelligents », d’autres penseront tout bas « de quoi elle se plaint » « pour qui elle se prend »… Je perçois leurs ressentis à travers leurs attitudes, et vous allez comprendre pourquoi.

Devenir parent…
Quand tu fais le choix de donner la vie, tu fais le choix d’offrir à ces petits êtres l’amour, l’écoute, la bienveillance, …. et quand tu les vois, pour la première fois, tu deviens aussitôt amoureux d’eux, sans condition. Tu t’imagines transmettre du savoir être et du savoir faire, des valeurs, de la culture, … Et puis, parfois sur le chemin, cela s’inverse. En effet, ce sont tes enfants qui t’amènent à changer, à te remettre en cause, à te réaligner sur ton propre chemin de vie.

Voici mon histoire

Mon parcours : des études et différentes postes de cadre en Ressources Humaines, une vie bien rangée qui tout à coup sont remis en cause.
Tout d’abord, ma première grossesse qui m’amène à changer intérieurement, à revoir mes priorités, éloignées de mes ambitions initiales.
Je quitte cet environnement très exigent et surtout très éloigné des ressources humaines, comme je l’entendais. Je crée alors de A à Z une entreprise de fabrication de décorations avec mon mari. Tout mon potentiel peut alors s’exprimer mais une valeur essentielle finira par me manquer, l’humain.

Mon rôle de maman remis en cause…
Mes enfants grandissent, leur précocité détectée quand l’aîné est en CM2, et que je suis enceinte de mon quatrième. Tout bouscule alors. Ma troisième est testée précoce et mon second demande à l’être légitimement. Le verdict tombe : trois enfants précoces et la psychologue, pour me rassurer, m’annonce que nous serons amenés à nous revoir pour le bébé, encore dans mon ventre !!!
Je vous laisse imaginer mon désarroi, démesuré par les hormones de la grossesse.

Après avoir accueilli cette différence, je mets alors des mots sur les attitudes et réactions de mes enfants. Tout prend alors son sens et sa singularité.
Je décide alors de me reconnecter à ce qui m’anime : la passion de l’humain, en me formant à des techniques énergétiques pour apporter le mieux-être dans leur vie quotidienne et vivre en harmonie.

Le petit dernier pointe son nez avec trois semaines d’avance comme ses frères et sœurs.
J’apprends à gérer les inquiétudes démesurées, les questions interminables, les problèmes existentiels, …
Je grandis à nouveau. Mon mode éducationnel est remis en cause perpétuellement, face à l’incompréhension de mon entourage familial. J’assume, sans faire d’histoire, comme une jeune fille disciplinée.

Et si j’étais précoce ?
Et puis, je continue à me former à différentes techniques énergétiques comme l’EFT Tapping énergétique, le Lahochi, le massage métamorphique, la reprogrammation cellulaire,… Celles-ci me permettent une meilleure gestion de mes émotions, de guérir mon enfant intérieur.

Je décide également de me faire coacher pour développer mon projet A l’Aube de Soi. Et là, tout fait sens.
Mes modes de pensée et fonctionnement sont mis à la lumière. Ma créativité peut alors s’exprimer sans réserve. J’adopte mon hypersensibilité, comme un outil précieux. J’assume ce que j’ai toujours été, une enfant précoce. Je comprends mieux mes enfants, leurs attentes, leurs besoins, ce qu’ils attendent de moi et de leur papa.

Comme m’a dit récemment un monsieur :
« Il y a toujours des glands près d’un chêne »

Pourquoi cet article aujourd’hui ?
Je viens de passer un week-end avec trois de mes enfants. Le second est rentré inquiet par le contexte actuel, remettant en cause son orientation. La troisième est prise d’un mal être avec pleurs et mon dernier ne parvient pas à canaliser son attention pour réaliser ses exercices de français (et oui, il préfère les mathématiques). Je démarre ma semaine démunie d’énergie et surtout avec un grand besoin de me régénérer. Mes enfants, que j’adore et dont je suis très fière, demeurent très énergivores. En tant que parent, il est primordial de s’accorder le temps nécessaire pour récupérer, s’oxygéner, soigner ses blessures d’âme.

Complicité, échange, lien parent enfant 

Mon activité de coach holistique

A travers mon coaching associé à des soins énergétiques à distance ou en présentiel, je rencontre souvent des enfants et adolescents. Et comme, il n’y a jamais de hasard, je décèle des enfants précoces, des zèbres, des efficients, peu m’importe le terme, qui s’ignorent et dont les parents ne soupçonnent pas l’existence. L’Univers a décidé de me mettre face à ma propre réalité.
Au départ, les maux à traiter sont le manque de confiance, des problèmes de sommeil, du stress qui se manifeste par des maux de ventre, de l’asthme, des allergies …

Ne négligez pas les maux, les émotions, les ressentis de vos enfants, ils ont un message à vous transmettre. 

Partagez vos propres réactions, sentiments, permet d’ouvrir le dialogue et les libérer. Essayez pour mieux vivre votre vie en toute légèreté !

« Le corps s’exprime, apprenons à l’écouter, sans jugement. »

A très vite & Prenez soin de vous

Catégories : Philosophie de vie

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *